Trêve de vie

Pour m’écrire, c’est juste ici…